Aller au contenu principal

Guide de survie à destination des jeunes parents

Devenir parents pour la première fois est une expérience bouleversante, parmi les plus intenses et les plus exceptionnelles qu'il soit dans la vie d'un couple. Mais au-delà du chamboulement naturel qu'une naissance peut amener, plusieurs difficultés peuvent apparaître; certaines pouvant parfois mener à de fortes dissensions au sein du couple et à un stress quasi constant chez la maman et le papa du nouveau-né.
guide-jeunes-parents

Sachez que lorsqu'elles sont bien anticipées et surtout comprises, la plupart de ces nouvelles épreuves peuvent être surpassées. Et vous verrez qu'un équilibre et une pleine sérénité sont tout à fait envisageables.

 

Mais pour cela, et en plus de suivre les bons conseils que nous allons aborder, il va falloir que chacun y mette du sien car la maman ne peut pas porter toutes les responsabilités sur ses épaules.

Les premiers jours après la naissance

Après un accouchement que l'on espère s'être parfaitement déroulé et suite à l'examen médical de rigueur, vous voici de retour à la maison espérant calme, tranquillité et par-dessus tout un repos amplement mérité. Vous allez vite vous apercevoir que tout n'est pas aussi simple et que les situations peuvent être très diverses selon les familles.

 

La priorité pour la maman doit être de bien se reposer pour récupérer de son accouchement et ainsi être en pleine possession de ses moyens pour s'occuper de son bébé. Mais pour ce faire, la jeune mère ne peut pas être seule à tout faire et/ou à tout penser. La charge physique étant déjà très importante, il ne peut pas en être également de la charge mentale.

 

Vous allez vous demander si vous êtes une bonne mère, si vous faites bien les choses, si vous allez vous en sortir sans l'aide d'une puéricultrice... Ne paniquez surtout pas et pensez avant toute chose à votre enfant et à vous-même.

 

Vous allez rapidement vous familiariser au rythme de votre bébé tout en devenant vous-même de plus en plus organisée au quotidien. Et si vous vous sentez fatiguée ou sous l'eau, tâchez de vous simplifier la vie sur des choses qui peuvent être changées facilement :

· faites vos courses sur Internet

· faites appel à une aide-ménagère

· demandez à votre compagnon de prendre le relais

· appelez vos parents respectifs

 

D'ailleurs, et cela est à votre destination messieurs, soyez attentionné avec votre compagne et avec votre enfant. Faites les courses, faites plus que votre part sur les tâches ménagères et mettez pleinement à profit votre congé paternité. Soyez présent nuit et jour et partagez-vous bien les tâches sinon gare au baby-clash que nous verrons plus bas.

La gestion du sommeil des parents

Malgré toutes les précautions que vous pourrez prendre, il est possible que vous ne dormiez que très peu les premières semaines. Tous les bébés sont différents, certains font leur nuit, d'autres pleurent tout le temps. Une seule constante: un bébé passe son temps à dormir, ne vous en inquiétez pas.

 

La maman doit absolument se reposer pendant que son bébé dort. Et pendant ce temps-là, le papa doit prendre le relais le plus souvent possible (et aussi dormir si tout va pour le mieux !) pour assurer un réveil serein à sa petite famille.

 

Organisez-vous bien sur les tours de rôle pour vous occuper du bébé pendant la nuit et ainsi, vous partagerez mieux la fatigue commune.

L'alimentation du bébé

La première question que se pose invariablement la maman vis à vis de l'alimentation de son enfant est celle de l'allaitement. Il est reconnu que le lait maternel représente ce qu'il y a de mieux pour le bébé pour sa croissance et son développement. En effet, absolument tous les nutriments et vitamines nécessaires pour le nourrisson sont présents dans le lait maternel.

 

Mais si vous préférez le biberon, pas de panique ni d'inquiétude à avoir. Le lait, 1er âge jusqu'à 4 mois et 2ème âge à partir du 5ème mois, est parfaitement adapté aux bébés mais aussi et surtout hautement contrôlés. Il n'y a donc aucun risque à opter pour cette solution. Quelque que soit votre choix, vous serez sur le bon chemin car le lait en biberon est réellement très proche des qualités nutritionnelles offertes par le lait maternel.

 

Entre 4 et 6 mois, vous pourrez envisager de diversifier l'alimentation de votre enfant et de lui faire découvrir de nouveaux aliments qui feront partie de son apprentissage global car il découvrira, notamment et à son rythme, des textures, des goûts, des apparences et des odeurs. Mais cela constitue une autre étape que vous embrasserez ultérieurement.

Les maladies courantes des bébés

Tous les parents vous le diront: vous allez vous demander presque tout le temps si votre enfant est malade et c'est tout à fait normal car les maladies des bébés sont nombreuses et les signes apparaissent vite :

· fièvre

· diarrhée, colique, constipation

· bébé qui pleure et/ou crie tout le temps

· eczéma et autres marques sur sa peau

 

Certaines maladies comme la varicelle, l'otite ou la bronchiolite, sont spécifiques aux bébés… la liste est loin d'être exhaustive mais sachez une chose et c'est bien là le plus important: un professionnel de la santé doit être privilégié dans tous les cas. Chaque enfant est unique et il est dès lors important de ne pas se fier à un avis général sur un forum ou un blog quand bien même celui-ci aurait été rédigé par un médecin. Ne prenez aucun risque avec votre bébé et faites part de tous vos doutes et de toutes vos questions à un pédiatre. Vous ne serez jamais ridicules en demandant, bien au contraire.

Voir aussi notre article sur les boutons chez les enfants.

Maintenir une vie de couple

Comme nous l'avons évoqué plus haut, il est primordial que tout ne repose pas sur la maman. Le papa doit impérativement prendre son rôle de père et de compagnon à cœur en s'impliquant à 100% dans ses nouvelles "fonctions".

 

Point besoin d'attendre que la maman soit fatiguée ou sur les rotules pour agir. C'est une présence de chaque instant qui est requise sinon gare au baby-clash.

 

Le baby-clash est un risque bien réel et les couples qui se séparent suite à la naissance d'un enfant sont nombreux. Il faut donc bien veiller à:

- changer son rythme de vie

- partager les tâches

- se ménager des moments individuels et en couple

- accepter le bouleversement pour mieux le vivre

- être solidaires dans son couple

 

Ce ne sont là que quelques conseils car encore une fois, chaque situation est différente. Ne négligez pas votre intimité, votre couple et essayer au mieux et ensemble de faire perdurer ce qui existait avant la naissance du bébé tout en comprenant que vous êtes maintenant trois.

 

Vous aurez des moments de blues, des grosses fatigues et tout ne sera pas parfait, c'est ainsi que va la vie, mais ensemble, vous y arriverez. Et puis vous aurez toujours la possibilité de faire appel à une baby-sitter (qui pourra faire partie de votre entourage au début pour vous familiariser avec le fait de laisser ponctuellement votre bébé entre d’autres mains) afin d'avoir des moments pour vous et/ou avec votre entourage pour ne pas vivre en autarcie et ne pas dire adieu à votre vie sociale.

Pour conclure

Ces premières semaines fatigantes et éprouvantes pour la famille peuvent perdurer pendant de longs mois selon les cas mais, en ayant bien pris soin de poser des bases solides aussi bien organisationnelles que fonctionnelles, il n'y a pas de raison outre mesure que les choses ne se passent pas bien pour vous et votre enfant.

 

A mesure que les mois passeront, vous vous rendrez compte à quel point les changements physiques et comportementaux peuvent être rapides, nombreux et surtout déroutants. Là aussi, il conviendra d'être à l'écoute, de vous soutenir mutuellement et de bien observer toutes ces évolutions.

 

N'oubliez pas non plus que vous n'êtes pas seuls et que des médecins, des professionnels de la petite enfance mais également vos proches sont là pour vous aider et vous assister.

 

Mais d'ici là, vous serez bien plus préparés à faire face à chacun des moments de votre vie de famille. Cela vous permettra de vivre en parfaite harmonie et de mettre toutes les conditions de votre côté pour que votre enfant et vous-mêmes soyez heureux et en parfaite santé dans votre petit nid douillet.

 

 

 

 

Partagez cet article

Ces articles peuvent également vous intéresser


Forfait soirée Saint Valentin

Pour vous permettre de profiter d'une soirée en toute sérénité, Kangourou Kids vous propose un forfait soirée pour la Saint Valentin ! Que l'on adhère ou pas au principe de cette fête, qu...